Ana Cazor, une autrice à Berlin

Qui est Ana Cazor?

Ana Cazor avec un carnet et un sablier tout en regardant pensivement vers le haut

J’ai décidé, après une carrière de près de vingt ans dans la fonction publique d’Etat, de donner une chance à mon rêve d’enfant: devenir poétesse, devenir écrivaine. J’y avais renoncé prématurément, enfant. On m’avait dit: “poète, ce n’est pas un métier”. 

J’ai trouvé un métier, mais je n’écrivais jamais. L’envie, le désir d’écrire était toujours là. Il était devenu honteux, secret et j’imaginais que, peut-être à la retraite, plus tard, peut-être la santé me le permettrait… Mais dans la vie comme dans un roman, rien n’est jamais écrit à l’avance même avec un plan. 

J’ai fait le choix de venir à Berlin, par amour de la langue allemande, de l’Europe et de cette liberté créatrice palpable que je sentais ici comme nulle part ailleurs. J’y suis venue avec mon métier. Déjà, le besoin de me réinventer était convoqué, s’installait et grandissait. J’ai fait le choix de rester à Berlin par amour et j’ai décidé de chercher à transformer ce rêve en réalité. J’ai décidé de laisser sa chance à la poétesse, à l’autrice que j’avais toujours pressenti pouvoir être.

Pour m’engager dans cette reconversion, j’ai choisi de me former. J’ai suivi au premier trimestre 2021 la formation LICARES • Formateur d’écrivains – L’Institut des Carrières Littéraires. Au cours de cette formation, j’ai appris les fondamentaux de l’écriture de roman. Au-delà d’une formation technique poussée et d’un accompagnement personnalisé, cette formation m’a permis de mettre en place une routine quotidienne d’écriture et surtout de dépasser mes nombreuses croyances limitantes. Je ne peux que conseiller la formation LICARES dont le professionnalisme et le sérieux ne se départissent pas de qualités humaines particulièrement « boostantes ». Si tu souhaites en savoir plus, n’hésite pas à m’écrire. En tant qu’ambassadrice LICARES, je peux te faire bénéficier d’une remise sur le coût de la formation. 

A la même époque, j’ai intégré Le Réseau – Réseau des Autrices (autrices-berlin.com). Le Réseau des Autrices francophones de Berlin a pour objectifs d’accompagner les femmes dans l’écriture et la diffusion de leurs textes et de faire vivre la littérature francophone à Berlin en créant des ponts avec la scène littéraire germanophone.

Écrire est aujourd’hui mon urgence de chaque jour. 

A l’automne 2022, j’ai pris une disponibilité de la fonction publique pour me consacrer à mon projet de reconversion: devenir autrice et, en parallèle, pour garder mon souffle et soutenir ce projet de long terme, je me suis formée à la sophrologie. A l’automne 2023, j’ai obtenu mon diplôme de sophrologue.

Désormais, chaque jour, je travaille le SOUFFLE et le MOT.

Les textes d'Ana Cazor

Roman

Pour accompagner Fertile, mon premier roman, je suis à la recherche d’une maison d’édition sérieuse.

D’après Sophia Manini, éditrice freelance : “Fertile est un roman intimiste en écriture blanche, dans lequel la question de la fertilité des sols est traitée sous un angle poétique original. Née d’une réflexion écologique, l’histoire d’Elena permet de déplacer la question de la maternité vers celui d’une fertilité plus fondamentale encore, soutenue par des adjuvants aussi méprisés qu’essentiels : les vers de terre. 

Fertile est l’histoire d’un sacrifice (presque tragique) de soi au nom d’un intérêt supérieur, l’histoire d’une promesse brisée, celle de ne plus « jamais, non jamais [retourner] dans ce monde-là, ce monde de « bâtards », la politique […]. » C’est aussi une quête des origines et le récit d’une transformation presque magique au contact du non-humain qui s’opérera dans la peau même de l’héroïne.” 

Résumé du roman :  

Elena Bellapierra ne se remet que difficilement de son éviction soudaine du gouvernement huit mois plus tôt en raison d’un jeu de pouvoir dont elle a fait les frais. Elle décide de marquer la rupture définitive avec sa vie politique en rejoignant une maison de famille dans le village de Saint-Mot-Des-Côtés. Là-bas, elle va finir sa convalescence et vivre une expérience fantastique au contact de jardiniers d’une ferme agricole dédiée à la fertilité de la terre : la Wurmfabrik. Malgré elle, Elena va bientôt retourner à un nouveau combat politique lorsqu’il s’agira de sauver la ferme de la procédure d’expropriation lancée par le maire…  

Main de Ana Cazor tenant un carnet jaune et un stylo plume

Nouvelles et novella

La femme suspendue

La femme suspendue est une novella écrite à l’occasion d’une résidence expérimentale de l’Hôtel des Autrices à l’automne 2022.

Elle raconte en vingt-sept épisodes la quête existentielle sous une forme absurde et poétique de la femme suspendue dans l’Hôtel des Autrices. Les illustrations ont été réalisées par Thiago Rosa.

La petite nouvelle de Rio

La petite nouvelle de Rio aborde la violence de l’exil: quitter son pays pour une meilleure vie. Elle a été publiée dans la Revue littéraire franco-allemande en ligne Konfluence (n°1) – Janv. 2023

Poèmes et textes courts, lectures sur scène à Berlin !

Ana Cazor sur scène tient un micro et sourit
Photographie © Julie Meresse

Le danseur

Le danseur d’après Sweet dreams du groupe Eurythmics, en hommage aux migrants de la Méditerranée et à leurs sauveuteur.euse.s, derniers remparts contre l’indignité.

Cette vidéo a été réalisée en collaboration avec Thiago Rosa (danse et technique vidéo) pour le Calendrier de l’Avent 2023 du Réseau des Autrices. 

Ta pire nuit

Ta pire nuit a été créé au printemps 2023 suite à l’appel à texte du Réseau des Autrices francophones sur le thème Ma pire nuit.

Lire ce texte

Vous pouvez l’entendre sur le balado du Réseau des Autrices (17 min et 55 sec).

Un partenaire nommé Désir

Un partenaire nommé désir a été créé suite à l’appel à texte du Réseau des Autrices francophones sur le thème Clownesse. 

Lu dans le bar l’Oblomov, à Berlin, le 15 mars 2023 

 

Gottes Gschank!

 Gottes Gschank! est un poème écrit suite à l’appel à texte du Kollektiv U8 pour la journée du 8 mars 2023.

Lire ce texte

Mastectomie avec deux T comme titre

 En janvier 2023, mon texte Mastectomie avec deux T comme titre a été sélectionné pour la Lesebühne franco-allemande organisée par le Réseau des Autrices sur le thème : « Guerrière / Kriegerinnen » à l’occasion de la date anniversaire du Traité de l’Elysée. 

Lu à Lettrétage, à Berlin, le 23 janvier 2023

Lire ce texte

Une freak qui se pique

Avec Une freak qui se pique, j’ai répondu à l’appel à texte de La chanteuse du bar (“juke box concept”) à l’occasion de la longue nuit des Autrices. 

Lu à l’hôtel Weinmeister, à Berlin, le 11 décembre 2022

Uma bossa

Uma bossa pour toi d’après La rua Madureira de Pauline Croze (version originale de Nino Ferrer). La vidéo a été réalisée par Thiago Rosa, le texte a été traduit en Allemand de Claire Schmartz Calendrier de l’Avent 2022 du Réseau des Autrices – 1er décembre 2022

Ceci n'est pas une oeuvre originale

Ceci n’est pas une œuvre originale est un texte écrit suite à l’appel à texte pour la Lesebühne du Réseau des Autrices francophones sur le thème En avant la déprime ! 

Lu dans le bar l’Oblomov, à Berlin, au printemps 2022

Lire ce texte

Les frissons de la tortue qui pèle

Les frissons de la tortue qui pèle a été écrit pour répondre à l’appel à texte Lesebühne 11 / 2022 du Réseau des Autrices sur le thème du Frisson. 

Vous pouvez l’entendre sur le balado du Réseau des Autrices (27 min et 42 sec).

Ma langue

Ma langue est le texte que la chanson L’homme qui a râpé la lune de Pierre Specker m’a inspirée pour le Calendrier de l’Avent du Réseau des Autrices En Avent La Musique! 

Voir cette vidéo du 4 décembre 2021

Lire ce texte

Odessa

Avec Odessa, j’ai répondu à l’appel à texte du Réseau des Autrices sur le thème Souvenirs de vacances en octobre 2021. 

Lire ce texte

Vous pouvez l’entendre sur le balado du Réseau des Autrices (22 min et 56 sec).

AUTORisation

AUTORisation, a été écrit en septembre 2021 en réponse à l’appel à texte conjoint du Réseau des Autrices francophones de Berlin et de l’association d’auteurs allemands Other writers need to concentrate sur le thème : la lettre au père. Erlaubnis, sa traduction allemande a été réalisée par Till Roeskens. 

Lire ce texte sur le site du Réseau des Autrices

Lire ce texte sur Other writers need to concentrate

Poem in A for Daniel.A

Poem in A for Daniel.A est un poème qui a été intégré à la performance Move Forward présentée en juin 2021 (en plein air) à Berlin dans le cadre du Groove Performance Lab dirigé par Daniela Marcozzy.

Lire ce texte

Coming out

Dans Coming out, j’exprime mon urgence à devenir poète. J’ai eu le plaisir de lire ce texte sur la scène du théâtre Expedition Metropolis lors de la Preview de la performance « On Urgency » du Marcozzy contemporary Theater à Berlin, en septembre 2020.

Lire ce texte